Une victoire décevante

 

Une victoire décevante. Cet oxymore peut expliquer les sensations du public (peut être pas pour le public français) qui a regardé ce vendredi le match inaugural de l’Euro. La France,une  des équipes nationales favorites pour gagner cet Euro, pour beaucoup de Français, mais aussi pour le grand public, s’est imposée 2-1 face à la Roumanie, mais de manière assez décevante. Le résultat en soi n’est certainement pas si décevant, mais c’est plutôt la manière dont ce match s’est déroulé qui ne donne pas beaucoup d’espoirs sur les prestations de l’équipe de France.

Les Bleus ont éprouvé d’immenses difficultés dès le début du match. Après à peine 3 minutes de jeu, les Roumains avaient déjà surpris les Français. La tentative de Stancu, suite à une déviation sur corner, était en quelque sorte un avertissement, pour tous les supporters qui pensaient que les hommes de Deschamps allaient facilement écraser la Roumanie. Les Roumains n’étaient pas venus au Stade de France comme simples spectateurs de la fête française, mais plutôt avec l’intention de leur gâcher cette fête.

La première mi-temps se déroula sans grandes occasions. Ni le gardien roumain de la Fiorentina, Tatarusanu, ni Lloris n’ont eu beaucoup  de travail. Le seul fait d’arriver à la mi-temps avec un score de 0-0 supposait une certaine surprise, et on s’attendait à une réaction de la part des Français. Le début de la deuxième mi-temps fut cependant similaire au début du match : avec une tentative manquée, à nouveau de Stancu. On se demande, quand au lieu de Stancu il y aura Müller ou Kane, s’ils  vont autant pardonner.

Cependant, à la 57e, Payet trouva parfaitement Olivier Giroud dans le rectangle, et le joueur de l’Arsenal, suite à une erreur monumentale de Tatarusanu (qui avait offert de bonnes prestations jusque là), donna l’avance aux Bleus. Mais à peine 10 minutes plus tard, Evra commet un penalty flagrant et Stancu se charge d’égaliser la rencontre. Tout semblait voué à un match nul, avec des Français pas du tout inspirés et des Roumains qui désiraient gagner ce point.

C’est alors qu’un certain Dimitri Payet s’est dit qu’il voulait ces 3 points, qu’il voulait être le héros d’une nation qui avait besoin de son talent et a envoyé un tir spectaculaire en pleine lucarne, comme on l’a souvent vu faire cette saison à West Ham.

La France avait une victoire, avait ses 3 points, grâce à la qualité individuelle de Payet. Mais ne nous trompons pas. Une victoire (surtout contre la Roumanie) ne peut pas cacher tous les défauts, les imprécisions, la fragilité des Français et le manque de création de jeu. Les Bleus vont avoir beaucoup de mal à gagner l’Euro s’ils montrent le même niveau. Quelles sont les raisons de ce niveau ?

Manque de rythme compétitif

Depuis 2014, la France ne jouait pas de “vrais” matchs. Pourquoi vrais ? Parce qu’ils n’ont joué que des matchs amicaux depuis lors, la France étant le pays hôte de cette édition de l’Euro. Des matchs amicaux où les équipes ne jouaient pas vraiment de manière compétitive, où l’adversaire n’avait pas vraiment cette nécessité de gagner ou d’obtenir un bon résultat. Ayant gagné la plupart de ces matchs et de manière assez spectaculaire pour certains d’entre eux, ils avaient suscité beaucoup d’espoirs, d’attentes de la part du public non seulement français, mais du public regardant l’Euro en géneral. Peut-on tirer des conclusions en regardant la performance des Bleus dans les matchs amicaux ? Pour moi non. Et ce match contre la Roumanie, qui n’est pas venue en France pour s’amuser entre amis, mais pour essayer d’arriver le plus loin possible à l’Euro, est une bonne preuve.

Manque de création de jeu dans le milieu

Contre une équipe bien organisée tactiquement, qui a bien défendu, les français n’avaient aucune réponse offensive. Aucune créativité du point de vue collectif. Tout le danger des Français, qui n’était certainement pas très grand, venait d’actions individuelles Pourquoi ce manque de création de la part des français ? Le milieu est pour moi la réponse. Pogba, Matuidi, Kante. Oui, ces joueurs sont loin d’être mauvais, ils ont fait des saisons fantastiques dans leurs clubs, mais ils n’ont pas cette capacité de trouver des espaces, de faire jouer leurs coéquipiers contre une équipe qui ne concède quasiment pas d’espaces. Ils ont d’autres capacités ; physiquement les 3 sont capables de dominer un match, mais dans leurs clubs ils n’ont jamais vraiment la responsabilité de créer du jeu. Ceci est spécialement préocupant parce qu’on ne peut pas l’associer à un mauvais jour, à un mauvais match, un manque d’inspiration ponctuel de ces joueurs. Ces joueurs ont ces caractéristiques et pas d’autres.

Par ailleurs, Antoine Griezmann n’a pas vraiment montré sa meilleure version. Mais ceci, selon moi, est plus conjoncturel et l’attaquant de l’Atletico de Madrid s’améliorera certainement dans d’autres matchs. D’autre part, les Bleus ne peuvent pas compter sur Karim Benzema, qui souvent sait offrir des solutions dans ce type de scénarios, qui se présentent très souvent aux matchs du Real contre des équipes inférieures.

Fragilité défensive

Raphael Varane. Voilà quelqu’un que Deschamps voudrait avoir mais qui malheureusement est blessé. La défense française contre la Roumanie n’a pas été du tout sûre, loin de là. Je n’imagine ni Deschamps ni aucun Français tranquille et confiant au moment d’affronter un tournoi avec Rami-Koscielny comme axe de la défense. Et Evra. Que dire de Patrice Evra. À ses 35 ans il continue à jouer une compétition de haut niveau avec l’équipe de France. Un peu incompréhensible.

Roumanie

Mais l’enlevons pas de mérite à la Roumanie d’Anghel Iordănescu.Les français n’ont certainement pas eu leur meilleur match, mais une grande partie de l’explication se trouve dans une équipe de Roumanie qui n’a pas été du tout intimidée par ce scénario, qui n’a pas eu peur d’attaquer à certaines phases du match et qui a très bien défendu. Les deux défenseurs centraux Chiriches et Grigore, ainsi que le travail incessant des milieux roumains Hoban, Pintiliiet et Stanciu, doivent être soulignés. On sait bien que les Roumains sont limités techniquement. Ils n’ont pas le niveau des Pogba, Griezmann, Payet… mais ils ont vraiment profité au maximum de ce qu’ils ont ; et ce aussi grâce à une organisation défensive impeccable mise en place en place par Iordănescu.

 

 

 

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s